The Taxwoman or her psycho’s notebook

Moi qui avais perdu depuis bien des années l'usage des gros cahiers cartonnés (les carnets étaient plus aisés dans les voyages et les transports), me baladant avec, sous le bras, un de ces gros et larges 'notebook' à spirales et couverture rigide (très glamour-kitsch dans la déco) que l'on vend ici, et qui me sert …

Publicités