« À pied »

« Aujourd’hui, je sais que le voyage est un mot noble et se réfère seulement à ceux qui le font à pied. Nos billets d’aller-retour vers des lieux plus ou moins éloignés doivent être appelés des déplacements. Le voyage est un chemin sans billetterie ni date de retour. »

« Comment se fait-il qu’une divinité nomade, qui avait pour sanctuaire une tente et voyageait en bédouine à travers les déserts, ait fini enfermée dans des églises, des mosquées, des synagogues, dans les clôtures des religions ? Là où cesse le chemin, sa sainte dérive, commencent les remparts. La dure leçon des Temples détruits à Jérusalem n’a servi à rien. Les monothéismes se sont consacrés à la construction et à la fortification. »

« La vie de chacun peut être décrite dans un chemin fait à pied. »

 

Extrait de: Erri de Luca. « Le plus et le moins. » iBooks.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :