« Et c’est le beau matin de Pâques »

 

La plus belle façon de l’annoncer, la bonne nouvelle, est celle de Raimu, dans Fanny : « Et c’est le beau matin de Pâques. »

C’est vrai qu’on dit toujours « la nuit de Noël » et le « jour de Pâques ». Or, notre Seigneur a très bien pu naître le jour et il a dû ressusciter dans la nuit, logiquement. C’est pourtant très juste. Noël, ce n’est pas la lumière irradiante, mais c’est de l’aube, cette grisaille ténue et fragile, même pas gaie, qui en annonce, des soucis à venir… pour nous, comme pour Lui. Mais Pâques, c’est le jour, le matin radieux et ça ne se discute pas. Après, tout va bien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :