52 ans de hit-parade

M'amusant à recenser les hits français de toutes les années depuis ma naissance, je commence bien : l'été 1965, c'était la danse de Zorba (coincée entre Claude François et Sheila). Ma naissance ne m'a pas évidemment laissé beaucoup de souvenirs. Advenant en aout, mes parents s'étant mariés en janvier, elle est assez typique de l'époque …

Transe

S'en méfier chez les écrivains comme chez les mediums : si ce n'est pas fait dans le calme. c'est du fake.  

Réciter

Le seul poème que je sois capable de réciter intégralement de mémoire, depuis des années, sans avoir jamais eu besoin de le réapprendre, est la Ballade des Pendus de Villon. Pourquoi ? aucune idée.

Solitaire

Toutes les grandes aventures le sont, comme les amours profondes, les lectures passionnées, les chagrins et l'écriture.

S’éployer

Cela vaut pour l'oiseau comme pour la danse, pour s'éployer, on ne peut faire l'économie de s'être bien recroquevillé auparavant, rétrécir au monde pour se redéployer. Parce qu'il n'y a pas d'expansion infinie. La régression, les mauvaises passes, c'est une respiration.

Grenu

Le joli frère de granuleux, hélas moins souvent employé.

Bon gré mal gré

Entre les injonctions matérialistes au bonheur : "il faut aimer la Viiiiiie" et les menaces religieuses de châtiment outre-tombe : "Qui aime sa vie la perdra et celui qui hait sa vie dans ce monde la conservera pour la vie éternelle" (Jean, 12, 25), comment faire autrement que porter son existence comme un sac que l'on …